VOTE | 234 fans

#107 : Le papillon de nuit


Titre VO :
The moth
Titre VF : Le papillon de nuit
Centric sur : Charlie
Diffusion USA : 03/11/04
Diffusion France : 09/07/05
Guest Stars : Christian Bowman (Steve Jenkins), Dustin Watchman (Scott Jackson) , Glenn Cannon (Priest), Neil Hopkins (Liam Pace)

Résumé court :

Aidé par Locke, Charlie tente de ne pas succomber à la tentation de recommencer à se droguer. De son côté, Jack se retrouve coincé dans une grotte après un effondrement. Il est blessé et ne peux plus bouger. C'est Charlie qui va le sauver.

Grâce à l'ingéniosité de Sayid, Kate, Boone et lui-même tentent de trouver l'origine du signal émis par la française.

Popularité


4.75 - 4 votes

Plus de détails

Une fois n'est pas coutume,l’épisode ne s’ouvre pas sur des yeux mais sur les mains de Charlie grattant sa guitare… Le "Junkie" est en état de manque (transpiration, nervosité, agitation…) et rencontre des difficultés pour jouer. Locke est prêt à l’aider en lui proposant d’aller faire un tour… Charlie refuse !
Pendant ce temps sur la plage, Jack tente de convaincre Kate de se joindre à lui dans les grottes où une partie des survivants est en train de s’installer… mais Kate ne veut pas rater les secours, et selon elle, partir dans les grottes, c’est ne plus croire à leur sauvetage ! Sawyer profite du départ du docteur pour s’installer dans sa tente !Charlie marche dans la jungle et entend brusquement un bruit… Croyant qu'il s'agit d'une créature de la forêt, il commence à courir en évitant les arbres, les branches et les racines de la jungle profonde et sauvage de l’île ! Au milieu de sa course, nous nous retrouvons transportés dans un Flashback où Charlie est dans un confessionnal ! Il parle au prêtre des tentations qui surviennent avec le succès grandissant de Driveshaft (son groupe de rock !). Sur les conseils du prêtre, Charlie est décidé à quitter le groupe… mais son frère Liam lui raconte qu’ils ont un contrat fructueux !De retour à la réalité, Charlie est toujours en train de courir dans la jungle lorsque le sanglier qui le poursuivait se fait prendre dans un piège de Locke! Charlie réalise qu'il était en fait l’appât de Locke… S’en est trop pour lui! Il veut sa drogue ! Locke lui explique qu’il ne va pas la lui donner juste comme ça ! Qu’il lui accorde trois demandes et qu’à la troisième il la lui rendra (celle-ci étant la première fois !). Charlie lui demande pourquoi il fait tout ça ! Pour le torturer ? Non, juste parce que ce sera son choix… et que le choix et la seule chose qui le distingue des animaux !
Sur la plage, Sayid explique à Kate son plan de triangulation du signal de la française : Sayid, Kate et Boone vont allumer en même temps les trois antennes en signalant à chacun qu’ils sont prêts grâce à des fusées ! Mais il lui faut une batterie pour l’émetteur-récepteur. Kate sait où en trouver une : chez Sawyer ! Elle arrive à le convaincre de leur donner la batterie… Kate lui demande également pourquoi il agit de façon aussi égoïste… Est-ce parce que personne ne l'attend dans le monde civilisé ? Il lui fait tout simplement pitié…

Jack et Hurley amènent des bagages aux grottes. Charlie propose son aide mais il semble être de trop et, lorsqu’il prend un des sacs en main, celui-ci (qui était cassé) s’ouvre pour laisser tomber toutes les bouteilles d’eau qu’il contenait!
Charlie fouille ensuite dans un des bagages pour en sortir des médicaments… Jack le prend sur le fait. Charlie dit qu’il a mal à la tête et qu’il cherche de quoi se soigner! Mais du Diazépam c’est un peu fort pour un simple mal de tête…Charlie retourne à sa guitare, puis l'on est projeté dans un autre flashback… Liam tente de convaincre son petit frère de rester dans le groupe : il lui parle de succès et de fortune pour flatter son ego! Liam lui promet de veiller sur lui et Charlie accepte à une seule condition : s’il décide qu’ils doivent arrêter, ils arrêtent! Liam accepte…
De retour aux grottes, Hurley demande à Charlie de déplacer sa guitare qui traîne en plein milieu du chemin… Ceci rend Charlie fou de rage et il se met à crier sur Jack en proclamant que le doc' n'est pas le maitre et qu'il ne sait pas qui il est ("le dieu du Rock"). Soudain, la grotte commence à s’effondrer. Charlie arrive tout juste à se dégager du tas de pierres qui vient se s'écrouler, mais Jack est coincé à l’intérieur !
Lors de leur traversée dans la jungle pour placer les antennes, Kate et Sayid parlent du destin sur l'île. Charlie, au même moment, arrive sur la plage et rassemble du monde pour aller sauver Jack dans la grotte. Boone laisse Shannon sur la plage avec la responsabilité de mettre le feu à la fusée et d’allumer l’antenne. Sawyer se porte volontaire pour dire à Kate ce qui vient de se produire.

Charlie est sur la plage… Un flashback nous amène à un concert de Driveshaft. Charlie et Liam sont sur scène et chantent « You all everybody » devant une foule déchaînée… Mais Charlie regarde son frère bizarrement lors du refrain. En coulisses, nous apprenons que c’était à Charlie et non à Liam de chanter le refrain. Charlie est furax, mais Liam le repousse et rejoint une fille… Il sort discrètement un sachet d’héroïne d’une boite. « Relax, petit frère… »Aux grottes, de nombreuses personnes tentent de creuser un espace libre pour accéder à Jack. Michael arrive et les met en garde: la grotte pourrait s’effondrer beaucoup plus s'ils continuent de la sorte… Il va alors mettre ses huit années d’expérience dans le batiment à profit pour dénicher Jack. Michael suggère de pénétrer de l'autre côté, car ici la paroi est porteuse.

Dans la jungle, Sawer rejoint Sayid et Kate afin de leur donner des nouvelles de Jack, mais les commentaires de Kate lui font changer d’avis et il décide de garder le silence. Il les suit dans leur mission.Pendant que Locke dépece un sanglier, Charlie s'approche et lui parle de la situation dans laquelle il a mis Jack. Mais Locke sait que la véritable raison pour laquelle le jeune guitariste est venu dans la jungle n'est autre que sa drogue. Il la lui demande alors pour la seconde fois. Locke montre alors à Charlie un cocon, où un papillon de nuit lutte pour sortir. Il explique qu'il pourrait l’aider, mais il serait trop faible pour survivre — la lutte est la manière la plus naturelle pour se renforcer. Et si Charlie ne fait pas l’effort de lutter, il ne sortira jamais de son état de manque…
Aux cavernes, Michael et les autres percent un tunnel à travers la grotte et entendent Jack. Le docteur leur dit qu'il est coincé et qu’il lui est impossible de se déplacer. Il va falloir envoyer un volontaire pour le délivrer… Charlie se porte volontaire : il est le seul à n’avoir aucune personne à l’attendre sur cette île.
De retour dans la jungle, Sayid, Kate et Sawyer arrivent à l’endroit où ils vont placer la deuxième antenne. Sayid demande à Kate d’être prête pour cinq heures : lorsqu’il lancera sa propre fusée elle devra lancer la sienne et allumer l’antenne. Il laisse Sawyer et Kate ensemble, même s’il a très peu confiance en l'homme qui s'obstine à être désagréable.Alors qu’il installe l’antenne, Sawyer essaye de savoir quels sont les sentiments de Kate pour Jack. Il lui annonce enfin que Jack est sans doute mort et que c’est de lui qu’elle peut maintenant avoir pitié…
Charlie rampe vers Jack à l’intérieur du petit tunnel. Dans un Flashback, on le retrouve dans les coulisses d’un concert de Driveshaft où il renvoie toutes les filles qui se trouvent autour de Liam en train de boire. Charlie menace Liam de décommander tout le reste de la tournée parce qu’il ne supporte plus de voir son frère ainsi. Il demande de tout arrêter, comme il était convenu ! Mais Liam lui montre qu’il n’est rien sans le groupe, et que de toute façon personne ne connaît le bassiste de Driveshaft ! Dévasté, Charlie prend une des boîtes métalliques de Liam et vide son contenu dans ses mains. Il regarde fixement le sachet de drogue… Des larmes coulent de ses yeux… C’est ainsi que Charlie sombre lui aussi dans la drogue !
À mi-chemin dans le tunnel, les parois commencent à s'effondrer derrière Charlie. Il arrive tout juste à rejoindre Jack dans un espace plus aéré. Mais ils sont maintenant tous les deux coincés… Charlie arrive à dégager Jack du rocher sous lequel il était coincé, mais son épaule se déboîte. Charlie doit alors la remettre en place… Il fait tout ce que lui dit Jack. Le Junkie tire d'un coup sec sur le bras du docteur qui hurle de douleur.  Flashback: Nous sommes en Australie, devant une maison dans un chic quartier… Charlie frappe à la porte et c’est Liam qui lui ouvre. Les deux frères ne s’étaient pas vus depuis très longtemps. Liam est complètement métamorphosé : il n’est plus accro à la drogue et il a même une jolie petite fille. Charlie lui apprend qu’il a trouvé un nouveau contrat de tournée pour le groupe… Il rêve du retour de Driveshaft ! Mais Liam refuse… Il ne veut plus se laisser entrainer dans ce tourbillon de folie qui l’avait fait tomber très bas ! Lorsque Charlie enlève ses lunettes de soleil, son frère s'aperçoit que celui-ci n’a pas décroché de la drogue ! Il lui propose de l’aider à s’en sortir (Il existe de très bons médecins)… Mais Charlie s'emporte : il a un vol pour Los Angeles ! A l’extérieur de la caverne, Kate arrive affolée et demande pourquoi plus personne ne fait rien… Elle insiste pour qu’ils recommencent à creuser ! A l’intérieur, Jack se rend rapidement compte de l’état de manque de Charlie. Il lui dit qu’il aurait pu l’aider à s’en sortir s’il lui en avait parlé ! Mais il n’enaura peut-être plus l’occasion puisqu’ils épuisent très vite leur oxygène ! Toutefois, Charlie remarque la présence d’un papillon de nuit dans la grotte… Il doit bien venir de quelque part ? Il le suit et découvre un passage où la lumière pénetre dans la grotte… Il commence à creuser… tout comme Kate et les autres creusent de leur côté ! Charlie et Jack arrivent finalement à la surface et rejoignent le groupe qui creuse encore. Tout le monde est soulagé de les voir sain et sauf, et tous félicitent Charlie pour son sauvetage réussi !Pendant ce temps, Sayid prépare son antenne et lance sa fusée à cinq heures. Shannon est en pleine discussion avec une autre recapée. La Bimbo ne prête pas attention et c'est son interlocutrice qui lui fait remarquer le signal dans le ciel… Shannon envoie alors la sienne. La troisième fusée est lancée à la position de Kate. Sayid met en marche l’antenne et reçoit enfin le signal qu’il espérait… mais quelqu’un ou quelque chose le frappe à la tête. Dans les grottes, la nuit est tombée… Charlie demande pour la troisième fois sa drogue à Locke. Locke la lui rend et… surprise… Charlie jette le sachet dans le feu. C’est alors que celui-ci voit un autre papillon de nuit s’envoler dans la nuit !

Épisode centré sur Charlie.

 

29 septembre 2004

INTÉRIEUR – Dans une grotteMatinée

Charlie est en train de jouer de la guitare et semble souffrir en tentant d’oublier son manque de drogue. Il est en sueur et s’essuie le visage.

John : Charlie. (Le voyant continuer à jouer.) Charlie. Qu’est-ce que tu dirais d’aller faire un tour ?

Charlie : Non. Non, merci, je crois que je vais pas bouger aujourd’hui.

John : Allons, viens, ça te ferai du bien un grand air. (Il se met à partir.)

 

EXTÉRIEUR – Sur la plageMatinée

Jack est en train de regarder l’affiche de recherche de Kate qui vient vers lui, voyant ce qu’il est en train de faire.

Kate : J’en ai des plus flatteuses (il se relève) et plus petites si c’est pour ton portefeuille.

Jack : Je suis venu prendre deux-trois trucs c’était, c’était dans mes affaires. (Il lui donne la feuille.)

Kate : Tu retournes là-haut ?

Jack : Au risque de me répéter, les grottes forment un abri naturel. C’est beaucoup plus sûr que de rester sur la plage.

Kate : Est-ce que tu m’en veux ?

Jack : Non, non mais, mais pourquoi tu refuses de venir, ça, ça m’échappe. Oui, c’est peut-être à un kilomètre cinq à tout cassé.

Kate : Ça fait que huit jours qu’on s’est écrasé, je ne vais pas commencer à m’installer…

Jack : Moi aussi, je veux quitter cette île mais tu sais tout comme moi (il prend son sac) que ce n’est pas pour demain.

Kate : Sayid a un plan.

Jack : Il veut trouver d’où provient le signal de détresse, je sais.

Kate : C’est forcément quelque part sur l’île, si on arrive à le localiser…

Jack : Son message passe en boucle depuis seize ans, Kate et la femme qui l’a enregistré n’a pas été sauvée. Pourquoi tu voudrais que ce soit différent pour nous ?

Kate : Parce que moi j’y crois.

Jack : J’aimerai avoir ta confiance.

Sawyer : (Qui arrive devant eux, interrompant la conversation.) Ouais et pleins d’autres choses chez elle que j’aimerai avoir.

Kate : Qu’est-ce qu’il y a Sawyer ?

Sawyer : J’ai entendu que le toubib libérait son local, je suis venu réclamer la piaule avant que quelqu’un d’autre ne le fasse. (Il pose ses valises.) Je crois que je peux en faire quelque chose de bien, je peux peut-être même me trouver une coloc.

Jack : (En partant.) Allez, à plus tard. (Il s’en va avec une valise à la main. Sawyer le salue de la main.)

 

EXTÉRIEUR – Dans la jungleJournée

Charlie est dans la jungle et semble à la recherche de quelque chose. Il se retourne et entend du bruit. Il parle à voix basse.

Charlie : Locke. Est-ce que c’est toi ? (Il regarde autour de lui et voit un sanglier qui le pourchasse. Il s’enfuit en courant.)

 

FLASH-BACK

Fin des années 1990

INTÉRIEUR – Dans une égliseJournée

Charlie : Bénissez-moi mon Père car j’ai péché. (Le prêtre ouvre la fenêtre du confessionnal.) Je ne me suis pas confessé depuis une semaine.

Prêtre : Allez-y mon fils, je vous écoute.

Charlie : Cette nuit j’ai, j’ai eu des relations physiques avec, avec une fille que je ne connaissais même pas.

Prêtre : Je vois, il y a autre chose ?

Charlie : Euh oui, euh, juste après ça, j’ai, j’ai eu des relations avec une autre fille et ensuite c’est moi qui les ai regardées toutes les deux pendant qu’elles avaient, qu’elles avaient des relations entre elles. C’est à cause de mon groupe, mon Père, Drive Shaft. On est passé dans des clubs à Manchester et on commence à avoir un peu de succès. On a plein de fans et aussi des filles qui nous attendent à la sortie. On a des tentations, beaucoup de tentations, c’est le boulot qui veut ça, si vous voyez ce que je veux dire.

Prêtre : Nous sommes tous soumis à des tentations mais c’est votre choix d’y succomber. Au fond, qu’est-ce notre vie ? Qu’est-ce notre vie sinon une succession de choix.

Charlie : Alors, j’ai fait mon choix, je dois quitter le groupe. (Il sort du confessionnal et va vers l’eau bénite, met sa main dedans puis fait le signe de croix. Il entend du bruit dans l’église et c’est son frère Liam qui tape sur un banc.)

Liam : Heureux les débonnaires qui dépossèderont la terre.

Charlie : (Allant vers lui.) Liam, où tu te crois ? (Mettant ses pieds au sol.) Vire tes pattes de là.

Liam : Ça va, du calme l’enfant de cœur. J’apporte de grandes nouvelles. On vient de signer. (Il lui montre le contrat.) On va enregistrer notre disque. Tu vas devenir un dieu du rock.

 

Retour sur l’île

29 septembre 2004

EXTÉRIEUR – Dans la jungleJournée

Charlie court toujours dans la jungle pour échapper au sanglier. Alors que Charlie rejoint des arbres, le sanglier se fait happer par un filet et tente de se débattre en criant.

John : Joli travail, Charlie. Tu fais un très bon appât. (Il enlève la corde du piège.)

Charlie : Du moment que je peux rendre service. (En sueur.) Maintenant, rends-moi ma putain de drogue.

 

OUVERTURE

 

29 septembre 2004

EXTÉRIEUR – Dans la jungleJournée

Charlie : Tu as entendu ce que je t’ai dit. Je veux que tu me rendes ma came. J’en ai besoin.

John : Oui mais tu me l’as donnée.

Charlie : Ouais et jamais je n’aurai dû. Je suis malade, merde, tu ne le vois pas.

John : Tu es beaucoup plus fort que tu ne le croies. Et je vais te le prouver. Je vais te laisser me demander ta drogue trois fois. La troisième fois, je te l’a donnerai. Qu’on soit bien d’accord. Ça fait une fois.

Charlie : Pourquoi ? Hein, pourquoi, pourquoi tu fais ça, pour me torturer ? T’as qu’à la balancer comme ça se sera régler.

John : Si je le faisais, tu n’aurais plus à choisir. Et la faculté de prendre des décisions, c’est la seule chose qui te différencie en tant qu’être humain de notre ami. (Il s’en va et tranche la gorge du sanglier qui crie.)

 

EXTÉRIEUR – Sur la plageMatinée

Sayid : (Plantant une antenne dans le sable.) Trois antennes, les trois pointes du triangle. Une ici sur la plage, une autre que Kate positionnera à deux kilomètres dans la jungle et une troisième que j’irai installer là-haut dans la montagne. Si le message-radio est transmis depuis un endroit situé à l’intérieur du triangle, (il forme un triangle avec ses mains) je serai en mesure de le localiser. Maintenant, il y a deux difficultés.

Bonne : Évidemment.

Sayid : Les piles que j’ai adaptées sur les antennes sont presque à plat, et je ne sais pas combien de temps elles tiendront, une minute, peut-être plus, peut-être moins.

Kate : Donc, il faudra attendre d’être tous en position avant de les mettre en marche ?

Boone : Une minute, une minute, comment on le saura qu’on est tous en position, on n’a aucun moyen de communiquer. (Sayid sort trois fusées de détresse.)

Kate : Des fusées ?

Sayid : On peut dire merci à celui qui les a passées en fraude. Dès que je serais en position, j’allumerai ma fusée. Dès que vous la voyez, vous allumez les autres. Aussitôt que la dernière fusée sera visible, tout le monde branchera son antenne.

Kate : Il y avait deux difficultés, si je me rappelle bien.

Sayid : Malheureusement, la batterie du radio-émetteur est morte et sans radio-émetteur tout ça, ça sert à rien. Inutile de poursuivre. La batterie d’ordinateur portable pourrait faire l’affaire, seulement, j’en ai pas trouvé une seule.

Kate : Je crois savoir où chercher. (Elle est partie rejoindre Sawyer qui est assis, en train de lire, sur les sièges qui restent sur la plage.) Avec tout ce que vous avez pu entasser depuis qu’on est là, vous n’avez pas un seul ordinateur portable ?

Sawyer : On est sur les nerfs, on n’est pas encore remise de la rupture avec Jack.

Kate : Ça doit être usant.

Sawyer : Mais de quoi ?

Kate : De vivre comme un parasite. De toujours prendre et ne rien donner.

Sawyer : (Arrêtant sa lecture, il s’avance dans son siège.) Eh bien je vois que vous m’avez déjà catalogué.

Kate : Je comprends maintenant, si vous n’êtes pas pressé de partir c’est parce qu’il n’y a rien qui vous attend. Vous vous passez de tout le monde et tout le monde se passe de vous.

Sawyer : Ah, je vois, je vous fais de la peine.

Kate : Rien à voir avec la peine. C’est de la pitié. (Sawyer sourit et prend un ordinateur qui se trouve à côté de lui et prend la batterie pour lui donner.)

Sawyer : Il suffisait de dire « s’il vous plaît ». (Elle veut le prendre mais il l’enlève avant finalement de lui redonner.)

 

INTÉRIEUR – Dans une grotteMatinée

Pendant que Charlie continue de jouer à la guitare, Hurley arrive avec Jack avec un grand sac.

Hugo : Eh dis-donc, il y a quoi là-dedans, un âne mort ?

Jack : J’ai pris tout ce qui m’a paru utile en faisant attention de ne pas priver les autres de quoi que ce soit.

Charlie : Hey, vous voulez un coup de main, je portais le matos du groupe. C’était au début avant qu’on est des roidies. Je le prends.

Jack : (Le prévenant mais il est trop tard et les médicaments tombent au sol.) Non, la fermeture est… cassée.

Charlie : Désolé, c’était seulement…

Jack : (Finissant la phrase.) Oui pour nous aider, je sais. (Charlie tente de ranger les affaires tombées.) Hurley, tu viens m’aider à transporter le reste.

Hugo : Ah, chouette. (Il s’en va le rejoindre alors que Charlie tente de trouver un médicament contre le manque.)

Jack : (Revenant près de lui.) Qu’est-ce que tu cherches ?

Charlie : (Gêné.) Ah, j’ai des maux de tête.

Jack : (Voyant la boîte que Charlie a prise.) Pas très adapté, c’est un anxiolytique.

Charlie : Je cherchais de l’aspirine.

Jack : (Hurley se trouve derrière eux.) C’est plutôt costaud pour des maux de tête.

Charlie : Ouais d’accord.

Jack : Hey, ça va ? T’as pas l’air très en forme.

Charlie : Ça va, j’ai mal à la tête, c’est tout.

Jack : C’est bon, laisse ça, va plutôt boire. (Il range les médicaments.) T’es déshydraté.

Charlie : Je te dis que je m’en occupe.

Jack : Tu ferais mieux d’aller te reposer. Je peux y arriver sans toi, ça va aller. (Charlie se rassoit pour jouer de la guitare.)

 

FLASH-BACK

Fin des années 1990

EXTÉRIEUR – Près de l’égliseJournée

Liam : Charlie, mon vieux, mais ce disque on ne peut pas le faire sans toi. C’est toi Drive Shaft bordel de merde. (Devant eux arrivent deux religieuses.)

Charlie : (À voix basse.) Parle pas comme ça.

Liam : C’est notre chance de devenir célèbre. (Il range l’enveloppe dans sa veste.) Quoi, tu ne veux pas être célèbre ?

Charlie : Ça ne m’intéresse pas, tout ce qui m’intéresse c’est la musique.

Liam : Eh ben oui, c’est ça, c’est ta musique et c’est grâce à tes morceaux qu’on a ce contrat, moi je suis la belle gueule qui chante dans le micro. Tu veux m’enlever ma chance de devenir une star, c’est ça ?

Charlie : (Ils s’arrêtent de marcher.) Liam, ça n’a rien à voir avec toi. Tu comprends, ce groupe je l’adore.

Liam : Ouais.

Charlie : Mais c’est tellement loin de moi. Je m’y perds des fois.

Liam : Tu te perdras pas parce que moi je veillerai sur toi, on veillera l’un sur l’autre, c’est ce que font des frangins, non ? Ça roule ? (Il tente de bousculer son frère.)

Charlie : Hey, non, non, attends, attends, attends, promet-moi un truc. Si jamais ça part en vrille, tu discutes pas, si je dis « on arrête », le groupe se sépare.

Liam : Le groupe se sépare.

Charlie : Liam, promet-le moi.

Liam : (Se répétant.) Le groupe se sépare. T’es le nouveau dieu du rock, mon petit frère. (Ils sourient mais Charlie pousse son frère et s’enfuit. Liam le pourchasse.) Oh non, viens ici petit con.

 

Retour sur l’île

29 septembre 2004

INTÉRIEUR – Dans la grotteJournée

Jin prend de l’eau alors qu’il a toujours une menotte à son poignet. Il se le soigne et Sun arrive près de lui.

Sun : (En coréen.) Demande au docteur de regarder ton poignet.

Jin : (En coréen.) C’est bon. Ça va cicratiser… (Regardant la chemisette de son épouse.) Que portes-tu ? C’est indécent. Couvre-toi.

Sun : (En coréen.) Il fait trop chaud.

Hurley s’approche de Charlie avec l’étui de la guitare.

Hugo : Hey, c’est à toi la guitare ?

Charlie : Ah ouais, (il se lève) je suis étonné vu que je suis bassiste et pas guitariste dans Drive Shaft. J’ai composé un paquet de trucs dessus, « You all everybody ».

Hugo : S’il te plaît, tu ne me racontes pas ta vie, il faut que tu la bouges. Jack range les provisions, il dit que ça gêne. (Hugo s’en va et Charlie semble le suivre et rejoint Jack dans un endroit de la grotte.)

Charlie : (À Jack ; énervé.) Je vais te dire un truc, il y a plein de gens qui m’admirent. (Jack met la lampe devant Charlie.) Qui me respectent. Et toi ?

Jack : Charlie.

Charlie : Et toi, tu me traites comme un gamin, comme un mec qui est bon à rien.

Jack : (Ne comprenant pas.) De quoi est-ce que tu parles ?

Charlie : Charlie est incapable de si, Charlie nous gêne pour ça.

Jack : Assieds-toi, laisse-moi t’examiner, tu veux.

Charlie : (Il dit quelque chose en même temps que Jack.) Quoi ? Tu veux veiller sur moi et on va veiller l’un sur l’autre, c’est ça ?

Jack : Allons, calme-toi, tu as entendu, tu es tout sauf dans ton état normal.

Charlie : Laisse tomber ! Tu ne sais rien de moi, tu parles à un dieu du rock. (La grotte se met à trembler. À l’extérieur de la partie de la grotte, Hurley assiste à la scène tout comme le couple.)

Hugo : Oh non. (La partie de la grotte s’est effondrée alors que Jin dit quelque chose à son épouse. Ils vont voir ce qui se passe mais il n’y a que Charlie qui est revenu et se met à tousser.) Charlie, où est Jack ? (Il continue de tousser alors qu’Hugo va vers lui.) Où est Jack ? (Charlie pointe son doigt vers la partie détruite. Hurley se met à crier.) Jack ! Jack, tu m’entends ?

Charlie : Je ne sais pas ce qui s’est passé, on était en train de discuter et là il y a le plafond qui s’est écroulé. C’est arrivé d’un coup. (Il continue de tousser.)

Hugo : Il nous faut du monde, Charlie, va jusqu’à la plage chercher de l’aide.

Charlie : Je suis parti.

Hugo : Surtout, dis-le à Kate.

 

EXTÉRIEUR – Dans la jungleJournée

Kate est avec Sayid pour trouver l’endroit où mettre les antennes.

Kate : Qu’est-ce qu’on fait au juste ? On tente de localiser un signal fantôme ? C’est quoi nos chances de réussite.

Sayid : Pas pire que les chances de survivre à un accident d’avion.

Kate : Plein de gens survivent à des accidents d’avion.

Sayid : Pas à un accident comme le notre. La queue de l’avion a été arrachée en plein vol. Nous on a fait des tonneaux à travers la jungle et pourtant, on s’en est sorti avec quelques blessures superficielles. Comment vous l’expliquez ça ?

Kate : Un bol incroyable.

Sayid : Personne n’a eu autant de chance que nous. On devrait tous être morts.

Kate : Je regrette Sayid, parfois des choses arrivent sans qu’on puisse les expliquer.

 

EXTÉRIEUR – Sur la plageJournée

Charlie arrive sur la plage pour demander de l’aide alors que Boone est avec Shannon.

Charlie : (En courant.) Hey ! Hey ! On a besoin d’aide. (Il arrive près de Michael et Walt.)

Michael : Qu’est-ce qu’il y a ?

Charlie : C’est Jack, il est coincé. (Boone s’approche de lui.)

Boone : Quoi ?

Charlie : Une grotte s’est effondrée, on ne sait pas s’il est vivant, vite il faut y aller.

Michael : (Montrant un survivant.) Euh allez Scott.

Steve : Moi je suis Steve.

Scott : C’est moi Scott.

Michael : (S’essuyant le visage.) Rassemblez des mecs et suivez-nous.

Charlie : Il faut qu’on se magne.

Boone : OK, on y va.

Michael : Trainez pas, trainez pas, il faut y aller. (Boone retourne voir Shannon.)

Boone : Shannon, j’ai besoin de toi pour faire un truc super important. Il faut qu’à cinq heures pile, (il montre une direction) tu te tiennes prête à allumer l’antenne qui est là-bas. Il y a un interrupteur en bas. (Elle met ses lunettes sur sa tête.)

Shannon : Pourquoi ?

Boone : Parce que Kate et Sayid essayent de localiser le signal de détresse. Mais comme les piles sont presque à plat, il faut que t’attendes qu’ils aient tous les deux lancé leur fusée. (Il montre la fusée.) Alors, tu lances celle-là et seulement après tu allumes l’antenne, c’est clair ? Hein ?

Shannon : Il est où déjà l’interrupteur ?

Boone : Mais tu ne m’as pas écouté ou quoi ? Bon, tu y arriveras oui ou non ?

Shannon : Oui, j’y arriverai.

Boone : (Donnant la fusée.) T’es sûre ? (Elle ne dit rien mais fait comprendre que c’est d’accord. Il rejoint Charlie vers la jungle, en route pour les grottes.)

Charlie : (À voix basse.) Une seconde, Kate, (en haussant la voix) attend, il faut lui dire pour Jack. (Il le dit en présence de Sawyer qui se trouve près de la tente.)

Sawyer : Trop tard, mon pote, tu l’as loupée. Elle est partie dans les bois avec Mohamed il y a deux minutes. (Il tortille un vêtement pour retirer l’eau.)

Charlie : De quel côté ?

Sawyer : Te bile pas amigo je sais où ils sont. (Il le rejoint.)

Charlie : Oui.

Sawyer : Je vais lui dire, toi occupe-toi de tout ce qui t’occupe. (Il s’avance dans la jungle pour la prévenir alors que Charlie reste.)

 

FLASH-BACK

Années 2000

INTÉRIEUR – Dans une salle de concertSoirée

Le groupe Drive Shaft se produit sur une scène devant une foule en délire. Tout ce passe comme prévu, même lorsqu’ils se mettent à chanter « You all everybody », quand pour une raison inexpliquée, Charlie s’arrête de chanter et regarde son frère. Il se remet à chanter mais s’arrête de nouveau lorsque son frère chante le refrain. À la fin du concert, le groupe rejoint les fans derrière la scène.

Liam : Ouais, ouais, c’est cool, ouais. (Ils rejoignent leur loge.) Salut mon pote. Oh, c’est bien que tu sois venu toi.

Fan : T’étais excellent, mec.

Liam : Yes, merci. (Charlie se trouve derrière lui sans dire un mot.)

Charlie : C’était quoi ce délire ?

Liam : (Se prenant de la boisson.) Encore un concert de folie, tu as assuré comme une bête. (Il se met à boire son verre.)

Charlie : C’est moi qui attaque le refrain sur « You all everybody ». (Il boit une bière et Liame le retourne vers un photographe qui prend une photo des deux frères.)

Liam : Et ouais, ouais désolé, désolé vieux, c’était dans la folie du moment. J’ai senti que le public voulait ça.

Charlie : Je comprends mais si moi j’attaque et toi que tu enchaînes derrière…

Liam : (Se retournant.) Non, c’est cool laisse-la rentrer. (À Charlie.) Je ne recommencerai plus, c’est promis. (Il donne deux petites tapes sur le visage de Charlie et s’en va voir une fille.) Salut, ça va ? (Charlie boit sa bière tandis qu’il voit son frère sortir un petit paquet de cocaïne qu’il fait montrer à sa petite amie. Charlie n’en croit pas ses yeux, ce que voit Liam.) Lâche-toi un peu petit frère. (Il referme la porte de la loge.)

 

Retour sur l’île

29 septembre 2004

EXTÉRIEUR – Dans la jungleJournée

Charlie est toujours debout, ne sachant pas quoi faire, il reste pensif.

 

INTÉRIEUR – Dans la grotteJournée

Les survivants tentent d’enlever les pierres qui se trouvent près de la grotte effondrée. Michael arrive vers eux pour les arrêter.

Michael : Hey, non, non, attendez.

Hugo : Il y a Jack à l’intérieur.

Michael : Il faut que je vérifie d’abord si c’est stable parce que si ça l’est pas…

Hugo : Euh, qu’est-ce que t’en sais ?

Michael : J’ai travaillé huit ans dans le bâtiment. (Il se retourne vers son fils.) Hey Walt va plus loin tu veux, reste pas près de la grotte et emmène le chien avec toi.

Walt : Et est-ce que quelqu’un a vu monsieur Locke ?

Hugo : (Il se retire de la grotte effondrée.) Locke, il est quelque part dans la jungle en train de tuer des bestioles.

Michael : (Scrutant les restes de la grotte.) OK, ici on a une roche qui est porteuse. Il faut creuser à un autre endroit, là où ça ne risque pas de s’effondrer. (Il regarde à un autre endroit de la grotte.) Ici, si on creuse ici, ça devrait tenir. Quatre personnes qui creusent. On se sert de nos mains en attendant de trouver mieux. On se relaye et surtout on y va lentement. (Walt regarde son père.) Ceux qui creusent pas, vous pouvez aider en dégageant les pierres ou en apportant de l’eau à ceux qui travaillent. Allez, on y va. (Boone donne une pierre à Michael qui la passe à Jin et ainsi de suite.)

 

EXTÉRIEUR – Dans une autre partie de la jungleJournée

Sayid et Kate sont toujours à la recherche de l’endroit pour poster les antennes. Sawyer les a retrouvés et va vers eux.

Sawyer : Ah, vous voilà.

Kate : Qu’est-ce que vous faites ici ?

Sawyer : Hey, ça va ? Je suis venu pour vous dire quelque chose.

Kate : Parce que vous croyez que ça m’intéresse ce que vous pouvez avoir à dire.

Sawyer : (Après une pause.) Je suis venu vous dire que vous avez raison à propos de moi. Que je pense qu’à moi et jamais aux autres. Alors voilà, je vous propose mon aide.

Kate : Votre aide, bien sûr. (Ils se remettent à marcher.)

Sawyer : Hey, si vous continuez comme ça, je vais finir par me vexer. (Il s’en va à son tour.)

 

EXTÉRIEUR – Dans la jungleJournée

John est en train de dépecer le sanglier alors que Charlie le rejoint, semblant pas très bien.

John : Un problème, Charlie ?

Charlie : Ouais, c’est Jack. Il… Il a eu un accident, une grotte s’est effondrée. Il est piégé à l’intérieur.

John : Quelqu’un tente de le libérer ?

Charlie : Ouais, il y a tout un groupe qui s’en occupe en ce moment.

John : Et pourquoi pas toi ? (Il voit son regard fuyant, comprenant qu’il a fait une bêtise.) Tu n’es pas venu pour me parler de Jack.

Charlie : S’il te plaît, rends-moi la came. Je ne supporte pas d’être dans cet état.

John : (S’essuyant sur ses vêtements.) Suis-moi, j’ai quelque chose à te montrer. (Il l’amène vers un arbre abritant quelque chose.) D’après toi, qu’est-ce qu’il y a dans ce cocon ?

Charlie : J’en sais rien, un papillon, ou un truc dans ce genre là.

John : C’est beaucoup plus qu’un simple papillon, c’est un papillon de nuit. Comparé aux papillons diurnes, ils n’intéressent personne, pourtant, ils filent la soie. Ils sont plus forts, plus rapides.

Charlie : D’accord, super mais je ne vois pas…

John : (Montrant le cocon.) C’est quoi ça ? Ce petit trou ici. Ce papillon s’apprête à voir le jour. Il est là, à l’intérieur en train de lutter, se creusant lentement un chemin à travers le cocon, si je voulais, je pourrais l’aider. En me servant de mon couteau, je pourrais élargir l’ouverture et le papillon pourrait sortir. Alors là, il serait trop faible pour survivre. C’est à travers cette lutte qu’il deviendra plus fort. Tu viens de me demander ta drogue pour la deuxième fois, (il lui montre le sachet) une troisième et elle est à toi.

 

INTÉRIEUR – Dans la grotteJournée

Les survivants tentent tant bien que mal à enlever les pierres pour dégager le chemin qui mène à la grotte effondrée. Michael tente de faire un trou dans la roche alors qu’Hurley pousse une pierre.

Michael : On y est, on a un passage.

Hugo : Jack, est-ce que tu m’entends ?! Tu m’entends, réponds-moi. (Un bruit se fait entendre.) J’entends.

Boone : Il est vivant.

Hugo : Tu n’as rien de casser ?

Jack : (Au loin.) Je suis coincé, je ne peux pas bouger. (Il est coincé entre des pierres.) Je ne peux pas bouger. (Il tousse.)

Hugo : Et maintenant ? Comment on va le sortir ? (Michael fait un signe pour qu’il puisse l’entendre.)

Jack : (À voix basse.) Charlie. (Normalement.) Charlie était avec moi.

Hugo : C’est bon, il a pu sortir.

Michael : Hey Jack, (au loin) écoute-moi.

Jack : Ouais.

Michael : T’inquiète pas, on va te sortir de là.

Jack : (Au loin.) D’accord. (Michael regarde autour de lui alors que Jack tousse encore.)

 

EXTÉRIEUR – Dans une autre partie de la jungleJournée

Sayid et Kate continuent leur expédition à travers la jungle en compagnie de Sawyer qui est resté avec eux.

Sayid : (Enlevant son sac.) On va mettre la deuxième antenne ici. Tu veux donner un coup de main ? (Sawyer fait oui de la tête. Kate donne l’antenne à Sayid qui le donne à Sawyer.) Alors va attacher l’antenne  là-haut dans l’arbre, aussi haut que tu peux. (Il lui donne autre chose.)

Sawyer : Génial, merci patron. (Il s’en va vers l’arbre pour monter dedans alors que Sayid s’accroupit pour fermer le sac.)

Sayid : Coup d’envoi à dix-sept heures. Guettez ma fusée ensuite lancez la votre. J’ai pas confiance en lui.

Kate : Comme nous tous.

Sayid : (Se relevant et mettant son sac sur son dos.) Non, je voulais dire par rapport à vous.

Kate : Je m’en sortirai. (Il s’en va pendant qu’elle rejoint Sawyer qui monte sur l’arbre.)

 

INTÉRIEUR – Dans la grotteJournée

Michael : On ne peut pas agrandir plus le tunnel, ce serait trop dangereux. (Alors que Jin se met à boire de l’eau.) Mais vu que Jack est coincé, il faut que l’un de nous aille le libérer.

Hugo : Tu veux que l’on entre là-dedans ?

Boone : Je ne pense pas qu’il parlait de toi. (Buvant dans une bouteille d’eau pendant que Jin se met à parler coréen.)

Hugo : (L’interrompant.) Laisse tomber vieux, on ne comprend pas le chinois.

Michael : Le coréen, ils sont Coréens.

Charlie : (Entrant dans la grotte.) Je vais y aller.

Hugo : Charlie.

Michael : Non, mon pote, tu es encore trop sonné. Moi, j’arriverai peut-être à me glisser…

Charlie : (S’approchant de Michael.) Attends, qui va s’occuper de ton fils s’il t’arrive un truc ? (Il montre Sun.) Elle, elle a un mari. Lui une sœur et moi je suis seul. J’ai personne sur cette île, laisse-moi y aller. (Michael comprend qu’il n’a pas le choix.)

 

EXTÉRIEUR – Dans une autre partie de la jungleJournée

Kate et Sawyer attendent l’heure pour lancer la fusée qu’elle a dans la main.

Sawyer : (La voyant.) C’est toujours pas l’heure, vous avez regardé votre montre il y a une minute.

Kate : Je ne veux surtout pas rater le signal. Rappelez-vous, je lance la fusée et après vous allumez l’antenne.

Sawyer : Merci, c’est une chance que vous soyez là pour me le rappeler.

Kate : Personne ne voulait le faire, il y a bien fallu que quelqu’un se dévoue.

Sawyer : Hmm. Dites-moi, qu’est-ce qu’il a de plus ce type ? (Elle s’assoit.) Jack. Qu’est-ce qu’il a pour que vous soyez toutes à frissonner du bas-ventre ?

Kate : Vous faites exprès d’être grossier ou bien c’est naturel ?

Sawyer : C’est l’effet de la blouse blanche. Ouais, les filles craquent pour les toubibs. Filez-moi une boîte de sparadrap et une bouteille d’eau oxygénée et je vous la dirige votre île. (Il jette un bout d’herbe.)

Kate : Sérieusement, vous vous comparez à Jack ?

Sawyer : On n’est pas si différent que ça lui et moi. S’il avait eu la chance de survivre encore quelques semaines, vous vous en sauriez aperçue.

Kate : Qu’est-ce que vous avez dit ?

Sawyer : (Gêné.) Ah, je ne vous ai rien dit. Notre sauveur aurait été enseveli dans une grotte d’après ce que j’ai entendu.

Kate : (En se levant.) Quoi ?

Sawyer : Regardez le bon côté des choses, je ne suis plus le seul dont vous aurez pitié. (Elle lui donne la fusée et elle s’enfuit en courant vers les grottes.)

 

INTÉRIEUR – Dans la grotteJournée

Michael : (Pendant que Charlie tente d’allumer la lampe.) Surtout, tu avances lentement, compris ? Et évite de donner des coups de coude dans la roche. (Il fait oui de la tête.)

Charlie : Rien d’autre ?

Michael : Si. Bonne chance.

Boone : (Donnant  une petite bouteille d’eau.) Ouais, soit prudent.

Hugo : Bonne chance.

Charlie : Ouais, merci. (Sous le regard des survivants, Charlie se met à entrer dans le tunnel et à avancer lentement pour rejoindre Jack.

 

FLASH-BACK

Années 2000

INTÉRIEUR – Dans la salle de concertSoirée

Pendant que les fans scandent le nom de Liam, Charlie se fraye un chemin et entre dans la loge. Liam est avec deux filles qui sont dans le canapé.

Liam : (Étant sous l’emprise de l’alcool et de la drogue.) Toujours plus, ils veulent me voir encore et encore. Ils ne veulent jamais me laisser que dalle.

Charlie : (À voix basse.) Ah, c’est pas vrai.

Liam : Hey, comment ça va petit frère ?  Attrape une petite et viens te poser.

Charlie : (À deux filles.) Dehors, toi aussi. Dehors. (Haussant le ton vers les deux autres jeunes femmes.) Allez, tirez-vous.

Liam : Reviens dans cinq minutes, allez. (Les filles quittent la loge alors que Liam donne un coup de main sur les fesses d’une femme.)

Charlie : La balance. T’étais pas là pour la balance, tu ne te pointes pas aux répéts. On est censé être sur scène dans une heure !

Liam : Ouh, la scène ouais. (Il se lève, mal en point.) La scène, j’adore. (Il se prend de la drogue.)

Charlie : (Voyant l’état de son frère.) OK, terminé on annule le reste de la tournée.

Liam : Quoi ?

Charlie : On se sépare.

Liam : T’as craqué ou quoi ?

Charlie : On se sépare comme on avait dit qu’on ferait si jamais…

Liam : Ah ouais, si jamais on fait quoi ?

Charlie : (Énervé.) Tu ne vois pas que tu te bousilles avec cette saloperie, que tu fous en l’air Drive Shaft.

Liam : (Haussant la voix.) C’est moi Drive Shaft ! Personne n’en a rien à foutre du type qui est derrière sa basse. Réveille-toi Charlie, qu’est-ce que tu crois bordel ? Tu crois vraiment que tu peux te barrer ? Et tu feras quoi, hein ? Parce qu’en dehors du groupe, je ne vois pas à quoi tu peux être bon.

Charlie : Liam.

Liam : (Quittant la loge.) Va te faire foutre.

Charlie reste dans la loge, se regardant dans le miroir sans but précis. Il s’assoit et se met à réfléchir alors qu’il met une bouteille d’alcool sur le côté. Il tombe sur la cocaïne contenu dans des petites en plastique, prend un sachet et le regarde. Il se met à pleurer.

 

Retour sur l’île

29 septembre 2004

INTÉRIEUR – Dans la grotteJournée

Charlie continue de suivre le chemin devant mener vers Jack. La roche commence encore à s’effondrer.

Michael : Charlie ! Dégage vite ! Vite ! (Il continue tout de même son chemin. Alors que la grotte continue de s’effondrer, Charlie arrive dans la poche où se trouve Jack et se met à tousser. Jack aussi se met à tousser.)

Charlie : Je suis venu te sauver.

Hors de la grotte, les survivants tentent de trouver un moyen de sauver Charlie et Jack.

Hugo : Il faut recommencer.

Boone : On ne peut pas les laisser.

Hugo : Si on ne fait rien, ils vont manquer d’air.

Michael : Hey, vous allez vous taire. Oui j’essaye de réfléchir.

Kate : (Arrivant dans la grotte.) Où il est ? Où il est ?

Michael : Kate.

Kate : Où il est ? Où est Jack ? (Voyant le regard des autres, elle craint le pire.)

Hugo : (Montrant derrière lui.) Là dedans.

Kate : Est-ce qu’on sait s’il est en vie ? (N’obtenant pas de réponse.) Est-ce qu’il est en vie ?

Michael : On n’en sait rien, Charlie a pu le rejoindre grâce à un tunnel mais le tunnel n’a pas tenu.

Kate : Pourquoi personne creuse ?

Hugo : (Voyant Kate s’approcher de l’ouverture du tunnel pour ramasser les pierres.) On y va.

Michael : Venez l’aider, passez moi ça. (Kate lui donne une pierre qu’il donne aux autres et ainsi de suite.) Allez.

Dans la poche de la grotte, Charlie tente de sauver Jack en lui enlevant la grosse pierre qu’il a sur les jambes. Il souffre de douleur.

Charlie : Allez, un, deux, trois. (Voyant qu’il lui a fait mal au bras.) Excuse-moi, excuse-moi. Ça va ?

Jack : J’ai… l’épaule… déboité.

Charlie : Quoi ?

Jack : Tu veux me la remettre en place ?

Charlie : Non, je ne saurais pas.

Jack : Tout seul, je ne pourrais pas.

Charlie : Mais jamais je n’y arriverai.

Jack : Mais si tu y arriveras.

Charlie : Non.

Jack : Tu y arriveras.

Charlie : D’accord et c’est… Qu’est-ce que je dois faire ?

Jack : Attrape ma main.

Charlie : Celle-là, d’accord. (Prenant sa main.) Attend, ouais, ça y est.

Jack : Quand je te le dirai, tu tireras aussi fort que tu peux.

Charlie : Jack, franchement, je ne sais pas si je pourrais.

Jack : Tu y arriveras je t’ai dit.

Charlie : D’accord, d’accord ouais, on y va. (Il tient sa main et attend la réponse de Jack.)

Jack : Vas-y. (Charlie tire de toutes ses forces alors que Jack crie de douleur.)

 

FLASH-BACK

21 septembre 2004

INTÉRIEUR – Dans la maison de LiamSydney  - AustralieJournée

Charlie se rend dans la maison de son frère après que ce dernier ait quitté le groupe pour s’installer en Australie. Liam ouvre la porte.

Liam : Charlie, qu’est-ce que tu fous là ?

Charlie : Ben quoi, on n’a plus le droit de rendre visite à son grand frère ?

Liam : Et comment que tu as le droit. Pourquoi tu n’as pas appelé espèce de branque ? (Ils se prennent dans les bras.) Qu’est-ce que tu fais à Sydney ? (Ils rigolent.)

Charlie : Tout est déjà prévu. (Pendant que Liam s’occupe de sa fille.) Huit semaines de tournée en première partie d’un groupe qui s’appelle Meat Coat. On commence par Los Angeles. (Liam amène sa fille dans son parc dans le jardin.) LA, tu réalises ? C’est notre chance de resigner sur un label, un vrai label. (Ils s’assoient sur la terrasse.) C’est notre come-back.

Liam : Charlie, pour moi c’est terminé.

Charlie : (Déçu.) Oui, je vois, seulement ce qu’il y a c’est que, ils ne voudront jamais de Drive Shaft si tu ne chantes pas. (Il enlève ses lunettes.) Alors aujourd’hui, c’est moi qui te le demande comme toi tu me l’as demandé.

Liam : T’étais avec moi la nuit où j’ai manqué la naissance de Megan. Et t’étais avec moi quand je titubais dans les rues de Dresde à la recherche d’une dose. (Voyant les mains tremblantes de Charlie.) Ah, c’est pas vrai, t’en prends encore, hein.

Charlie : Ne change pas de sujet, tu veux.

Liam : C’est pour ça que tu ne m’as pas rappelé pendant tout ce temps.

Charlie : J’ai une tournée.

Liam : Tu avais dit que t’irais te faire soigner.

Charlie : Ton téléphone, je l’ai perdu.

Liam : (Haussant la voix.) Tu es toujours un junkie.

Charlie : (Haussant aussi la voix.) C’est ta faute si je suis comme ça. Comment il y avait que la musique. Ma musique, Liam et toi tu m’as tout pris.

Liam : Écoute, pourquoi tu ne resterais pas chez nous quelques semaines. Avec Karen, on s’occupera de te faire soigner. Il y a un très bon programme de désintoxication à Sydney.

Charlie : Laisse tomber. (Il se lève et s’en va.)

Liam : Oh mais t’en va pas.

Charlie : Merci de m’avoir aidé.

Liam : Je t’en prie reste, j’essaie seulement de veiller sur toi.

Charlie : (Se retournant.) T’as jamais veillé sur moi. Excuse-moi mais j’ai un avion. (Il quitte la maison pour rejoindre l’aéroport.)

 

Retour sur l’île

29 septembre 2004

INTÉRIEUR – Dans la grotteJournée

Bloqué, Charlie commence à ne plus être bien et semble en manque. Jack l’a aperçu.

Jack : Ça remonte à combien de temps ?

Charlie : Je ne sais pas de quoi tu parles. (Il boit à la bouteille.)

Jack : Ta dernière dose, tu l’as prise quand ?

Charlie : Ça fait presque un jour et demi.

Jack : Ça se passe comment le sevrage ? Tu as des hallucinations ?

Charlie : Mis à part la conversation que j’ai eue avec toi il y a une heure dans la jungle. (Ils rigolent.) Non ça va.

Jack : Pourquoi tu n’as rien dit ? J’aurais pu t’aider.

Charlie : Ouais pour que tu dises « en plus d’être inutile, ce mec est un junkie ».

Jack : Inutile ? Qu’est-ce que tu racontes ? Ça demande un sacré courage de ramper jusqu’ici pour tenter de me sauver. Ça je ne l’oublierai pas. (Il boit à la bouteille.)

Charlie : Jusqu’à la fin de notre vie. (Ils sourient.)

Jack : À la vitesse à laquelle on consomme l’oxygène, ça risque d’être dans pas longtemps.

Charlie : (À voix basse.) Cet endroit, ça me fait penser à un confessionnal. Ces petits box dans lesquels on étouffe.

Jack : Je t’aurais pas pris pour quelqu’un de très religieux.

Charlie : Je l’ai été pourtant. Tu veux entendre ma confession ? (Jack sourit.) Ça risque d’être un peu long.

Jack : Je ne suis pas non plus un saint. (Voyant Charlie regarder au-dessus de lui.) Qu’est-ce que t’as ?

Charlie : Un papillon de nuit.

Jack : Un quoi ?

Charlie : (Pointant vers le haut de la roche.) Là, derrière toi, regarde merde c’est un papillon de nuit. (Le papillon vole au-dessus d’eux.) T’as vu ?

Jack : (Le voyant bouger.) Qu’est-ce que tu fais ? (Charlie tente de dégager le passage.)

Pendant ce temps, Sun met de l’eau dans une bouteille pendant que Kate continue de creuser vers le tunnel pour trouver le passage. Boone est à côté d’elle, continuant à bouger les pierres pour les donner aux autres survivants.

Michael : Kate, vous devriez souffler un peu. (Elle n’écoute pas et continue son travail de sape.)

Kate : Non, ça va.

Michael : (Allant près de Kate.) Il y a assez de monde pour creuser. Si vous continuez à ce rythme-là, vous allez vous tuer.

Charlie continue de creuser le  plafond de la grotte.

Charlie : La lumière.

Jack : Quoi ?

Charlie : Je vois de la lumière. (Kate continue de creuser alors que Jack et Charlie sont contents de voir de la lumière. Ils avancent et Charlie arrive à sortir sa main à l’extérieur tout près de la grotte. Pendant ce temps, les pierres sont bougées alors que Vince se met à aboyer parce qu’il joue avec Walt qui voit Jack.)

Walt : Hey, c’est le docteur. (Ils s’arrêtent de creuser, Jack et Charlie arrivent vers eux comme si de rien était. Les survivants les rejoignent alors que Kate tombe dans les bras de Jack qui est content.)

Jack : Doucement. Attention.

Hugo : Mais vous êtes sortis comment ?

Jack : C’est Charlie.

Charlie : (Jack posant sa main sur son épaule, il est gêné.) Oh.

Jack : Charlie nous a fait sortir.

Hugo : Ah, tu as vraiment assuré, mon pote. (Il le prend dans ses bras.)

Jack : Ouais, il assure. (Tout le monde rigole.)

Boone : Content de te voir.

Michael : Ça va Jack ? Je peux vous dire que vous avez bien fait de couper.

Hugo : Bien joué.

Michael : (À Charlie.) Bravo vieux.

Charlie : Ouais, merci. (Il semble soulagé.)

 

EXTÉRIEUR – Dans la valléeJournée

Sayid regarde l’heure et voit que c’est le moment.

Sayid : Il faut que ça marche. (Il allume la fusée qui s’est lancée dans le ciel.) Attention, maintenant c’est à vous de jouer.

 

EXTÉRIEUR – Sur la plageJournée

Shannon : (À une survivante.) On passe une partie de l’année à Malibu, (la fusée explose dans le ciel) il faut voir le niveau des mecs.

Survivante : Regarde. (Elle montre le nuage de fumée dans le ciel.)

Shannon : Et merde, merde, merde, merde. (Elle allume aussi sa fusée qui s’envole dans le ciel et explose.)

 

EXTÉRIEUR – Dans la valléeJournée

Sayid voit la fusée de détresse et est content. Il se tourne de l’autre côté pour voir la fusée de Sawyer.

Sayid : Allez Kate. Allez Kate, plus qu’une fusée, plus qu’une. Allez Kate, envoyez-la. (Il voit la troisième fusée de détresse dans le ciel qui explose.) Ça y est, ça y est. (Il prend l’antenne-émetteur et tente de capter un signal.) Recherche de signal. Où es-tu ? (Il voit quelque chose s’afficher sur l’émetteur.) Signal reçu. Ouais ! Alors, où es-tu ? (Derrière lui, une batte arrive et quelqu’un l’assomme. Il tombe au sol, perdant la réception.)

 

INTÉRIEUR – Dans la grotteSoirée

Les survivants dont Hugo sont autour d’un feu de camp alors qu’il prend de l’eau de source. Il en donne à Jack et Charlie qui ne semble pas bien. Il boit.

Hugo : Est-ce que ça va vieux ? Tu as une petite mine.

Jack : La grippe. Il a la grippe.

Hugo : Oh merde, pas de bol, tu n’avais pas besoin de ça. (Hugo s’en va, Jack et Charlie se regardent. En buvant l’eau, il continue de trembler.)

Charlie : (Voyant John s’occuper du sanglier qui cuit.) Je vais aller marcher, me dégourdir les jambes. (Il s’en va et rejoint John alors que Walt et Michael sont aussi autour d’un feu de camp.)

Walt : Trop cool la jungle, on peut rester ici ? (Michael se retourne et regarde Sun qui est en train de plier une couverture. Pendant ce temps, Kate donne un t-shirt arraché pour que Jack puisse soutenir son bras. Ils sourient.)

Kate : Je l’ai fabriqué pour toi.

Jack : Ah, enfin un peu de soutien.

Kate : Ça va ?

Jack : Très bien, merci. (Kate s’assoit à ses côtés.)

Kate : Alors, c’est dans ces grottes qu’on était censé être le plus à l’abri.

Jack : On n’a pas eu de chance. Michael a examiné toutes les autres grottes et il a donné son feu vert. Toi, tu repars pour la plage ?

Kate : Sayid devrait déjà être rentré. Et si son plan a fonctionné.

Jack : Ça veut dire qu’on se rapproche du jour où on quittera cette île. Merci pour l’écharpe.

Kate : T’as pas à me remercier, tu sais. (Jack regarde devant lui où se trouve le feu.)

John est toujours près du sanglier en utilisant une branche pour enlever les impuretés. Charlie arrive près de lui.

Charlie : Rends-la moi maintenant.

John : Ça fait trois fois. C’est vraiment ce que tu souhaites ?

Charlie : J’ai fait mon choix. (Il avance sa main devant John qui lui donne son sachet de drogue, le mettant dans la main. Il le regarde puis le jette au feu. John se met à sourire et le regarde.)

John : Je suis fier de toi, Charlie. J’ai toujours su que tu y arriverais. (Il retire sa capuche en voyant voler un papillon de nuit, sous les yeux de John. Il lui jette un œil et Charlie semble fier de ce qu’il vient d’accomplir.)

Kikavu ?

Au total, 92 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Djoo22 
Avant-hier vers 21h

seriepoi 
18.08.2018 vers 14h

Havenina 
02.08.2018 vers 15h

Phoebus 
24.02.2018 vers 00h

stephane25 
15.02.2018 vers 13h

Dawsey400 
27.01.2018 vers 17h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci au rédacteur qui a contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ne manque pas...

Un coffret DVD de la saison 1 de The Hollow Crown à gagner avec L'Atelier d'Images et Hypnoweb !
Tirage au sort le 28/09 | Participation gratuite

Participe à notre concours de design en créant un calendrier de l'Avent sur le thème des séries TV !
Participez ! | Date limite : 13/10

Activité récente
Actualités
Ken Leung rejoint The Blacklist

Ken Leung rejoint The Blacklist
Ken Leung , qui a interprété Miles Straume dans la série Lost de 2008 à 2010, fera partie du cast de...

Terminator : SCC | Sonya Walger - Release on Crackle

Terminator : SCC | Sonya Walger - Release on Crackle
La plateforme de streaming Crackle, accessible depuis les Etats-Unis, le Canada et l'Australie, a...

Nouveau Sondage

Nouveau Sondage
Un nouveau sondage est en ligne.Merci pour vos votes et vos avis dans le forum.Bonne soirée à tous....

Ant-man et la guèpe

Ant-man et la guèpe
Voici le poster d'Evangeline Lilly, pour le film "Ant-man et la guêpe".> FicheIl sera en salle, au...

Josh Holloway -

Josh Holloway - "Colony" - Saison 3
Bonne nouvelle, nous avons enfin la date de retour de la série 'Colony'. Josh Holloway joue un des...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage

Imaginez ! D'après vous, quelle autre actrice aurais pû incarner le rôle de Kate, dans la série LOST ?

Total : 18 votes
Tous les sondages

Téléchargement
Partenaires premium
HypnoRooms

cinto, Hier à 13:33

La Rentrée transforme Henry; sondage chez The Tudors; en quoi peut-il se tranformer...Merci de votre vote et de votre com , si vous voulez.

Luna25, Hier à 16:11

Vous avez encore aujourd'hui pour voter à la manche en cours du concours de persos historiques sur Legends of Tomorrow

ptitebones, Hier à 16:58

Hello hello, nouveau design UnReal ! N'hésitez à venir donner votre avis

choup37, Hier à 19:43

Mais aussi sur United States of Tara On attend vos coms

BenMason, Hier à 21:33

Bonsoir, n'oubliez pas de venir sur le quartier de Falling Skies, la photo du mois vous attend ainsi que des jeux.

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site