VOTE | 249 fans
Rejoins notre web-communauté pour une expérience sans pubs ! C'est fun et gratuit ;-) Inscription

#111 : Les démons intérieurs


Titre VO :
All the best cowboys have daddy issues
Titre VF : Les démons intérieurs
Centric sur : Jack
Diffusion USA : 08/12/04
Diffusion France : 16/07/05
Guest Stars : Christian Bowman (Steve Jenkins), John Terry (Dr. Christian Shephard), William Mapother (Ethan Rom) , Jackie Maraya (Andrea)

Résumé court :

Alors que Sayid est de retour, Claire et Charlie ont été kidnappés par le mystérieux Ethan. Tout le monde se mobilise immédiatement pour les retrouver... s'il n'est pas déjà trop tard !

Pendant ce temps, Jack doit faire face à ses démons intérieurs en relation avec son père. Ce dernier hante son esprit.

Quant à Boone et Locke, ils découvrent un autre mystère de l'île...

Popularité


4.2 - 10 votes

Vidéos

111 - Trailer

111 - Trailer

  

Plus de détails

Scène 1 : Aux grottes. 

Hurley : Il était pas à bord de l’avion. 

Kate : Qui était pas à bord de l’avion ? 

Hurley : Ethan, le canadien, il  figure pas sur la liste des passagers. 

Jack : Et tu sais ou il est ? 

Hurley : J’en sais rien, je l’ai pas vus depuis hier. 

Jack : Quelqu’un a vue Ethan ? 

Kate : Occupe-toi de Sayid. 

Jack : Est-ce que quelqu’un a vue Ethan ? 

Michael : Oui, il est parti chercher du bois. Il a pris le chemin de la plage. Qu’est ce qui est arrivé à sa jambe? 

Jack : Ou est Charlie ? 

Kate : Charlie ? 

Jack : Ou est Charlie ? 

Locke : Il a suivi Claire. 

Scène 2 : Jack et Locke sont partis à la recherche de Claire et Charlie.

 Locke : Jack. (Locke a retrouvé un sac c’est  le sac de Claire) 

Jack : Elle était repartie pour la plage. Claire c’est son sac. Qu’est ce qui s’est passé ? 

Locke : Je n’en sais rien. Des empreintes .C’est au moins trois personnes. Il y’en a un peu partout comme si on s’était battus. 

Jack : Qu’est ce que vous voyez ? 

Locke : On a trainés quelqu’un .Regardez. 

Jack : Ca doit être Charlie. Il était avec elle. 

Locke : On les a enlevés. 

Jack: Claire, Charlie. 

Locke: Jack, Jack. 

Jack : Claire.

 Locke : Chut (en mettant un doigt sur sa bouche).

 Scène 3 : Locke et Jack sont toujours à leurs recherches.

 Locke : Les empreintes sont récentes.

 Jack : Enfin c’est impossible, comment un seul homme pourrait trainer deux personnes dont une femme enceinte ? 

Locke : La question que nous devons nous poser ce n’est  pas comment mais pourquoi. 

Jack : Vous croyez que c’est Ethan ? 

Locke : Tout le porte à croire, non ? 

Jack : Il n’a pas pu y arriver seul. 

Locke : On ne peut pas répondre de tous les passagers et puis d’abord qui nous dit qu’il ne s’agit pas d’autres personnes. 

Jack : Quoi ? 

Locke : Sayid a dit qu’il y avait des gens. 

Jack : Il a dit que nous n’étions pas seuls. 

Locke : Ne jouez pas sur les mots. 

Jack : Sayid est blessé, on ne sait pas ou il était. Il est en pleins délires. 

Locke : C’est ce que le sol nous révèle. 

Jack : D’après le sol dans quelles directions ils sont allés ? 

Locke : Jack on n’a aucune idée de ce qui nous attend. 

Jack : On en sait déjà assez.

 Locke : Nous devons nous préparer on peut arriver aux grottes dans dix minutes, on pourra organiser les recherches. 

Jack : Desquels cotés ils sont allés ? 

Locke lui montre la direction. Et on voit Jack se mettre à courir dans la jungle. 

Scène 4 : On voit un flashback ou Jack est entrain de pratiquer une opération. 

Infirmière : Constante en chute.

 Jack : Allez tenez bon. 

Homme : Chute de la tension elle fait une hémorragie. 

Jack : J’ai bientôt fini de suturer l’artère. 

Homme : Arrêt du cœur. 

Jack : Artère suturé .On ferme. 

Infirmière : Défibrillateur. 

Jack essaye de sauver la patiente mais il n’y arrive pas. 

Le père de Jack : Annonce l’heure du décès. Jack continue de s’acharner en vain. 

Le père de Jack : L’heure du décès. C’est fini. Jack annonce l’heure du décès. 

Jack : Toi, annonce la. 

Scène 5 : Aux grottes. 

Kate : Vous l’avez laissé partir seul. 

Locke : Ne vous en faites pas. On le rattrapera. Ca donne quoi du coté de la plage. 

Kate : Rien du tout. Personne les as vus. Je viens avec vous.

 Locke : Je m’en doutais bien. 

Shannon : Tu fais quoi là, tu oublie qu’on ai venu  ici pour chercher de l’eau. 

Boone : Vous partez à leur recherche. Est ce que je peux venir ?

 Shannon : On n’est pas à Malibu ici, y’a pas d’hélico, on ne fait pas d’annonce sur la plage .Comment tu comptes les retrouver ? Explique-moi. 

Locke : En suivant Ethan à la trace. Personne ne peut marcher dans la jungle sans laisser d’indices, des brins d’herbes écrasés, des branches cassés surtout en trimbalant deux prisonniers. Et pour vous répondre, oui vous ne serez pas de trop si vous êtes  partant.

Bonne : Je suis partant. 

Locke : Alors ne restons pas là. 

Scène 6 : Michael et Walt aux grottes. 

Walt : J’ai qu’a emmené Vins on lui fera reniflé un truc qui était à Charlie. Moi aussi je veux aider. 

Michael : J’ai dit non insiste pas. Hé Locke. Dites on est plusieurs a pas rester là a nous tourner les pouces.

 Locke : Nous sommes déjà assez si nous prenons quelqu’un d’autres ça nous ralentirait.

 Michael : Je vois. Ben je vais peut-être faire un groupe de mon coté. 

Locke : Excellente idée. Nous allons vers le nord vous n’avez qu’allez au sud. 

Michael : Allez viens ! (en faisant signe à Walt de venir). 

Scène 7 : On voit Jack dans la jungle, il est à bout de souffle. Il cherche toujours Claire et Charlie.

Il ya un flashback ou on voit la suite de l’autre flashback ou on voit Jack regarder le corps de la patiente. 

Le père de Jack : Et si j’avais cru qu’un jour ça arriverait, tu débarque dans mon blog, tu interviens sur mon patient. 

Jack : Rien ne t’obligeait à pratiquer cette opération. 

Le père de Jack : Rien ne m’oblige à rien.  

Jack : C’est vrai, j’oublié.

 Le père de Jack : Et si j’ai choisi de l’opérer, de l’opérer immédiatement c’est parce que quand cette fille est arrivé aux urgences, c’est moi qu’on a appelé. 

Jack : Pourtant j’étais à l’étage. 

Le père de Jack : Oui et tu n’aurais jamais du descendre qui t’a prévenu ? 

Jack : Une des infirmières est venu me chercher. 

Le père de Jack : Qui ? Quelle chance d’avoir mon fils et une infirmière anonyme pour voler à mon secours.  

Jack : Elle est venue me dire que t’avais les mains qui tremblaient. 

Le père de Jack : Mes mains ne tremblaient pas. 

Jack : Tu lui as sectionné l’artère hépatique. 

 Le père de Jack : Elle avait eu un accident de voiture, ses organes étaient gravement atteins. 

Jack : Tu as commis une faute.

 Le père de Jack : C’est moi  qu’on a appelé. 

Jack : Je m’en fous que oui ou non on t’est appelé .Tu as commis une faute.

 Le père de Jack : Tu veux me donner une leçon peut être. Si, tu étais là pourquoi ont ils préféré m’appelé moi alors que je déjeunais au restaurant. Pourquoi ?

 Jack : Tu as bu combien de verres au cour du déjeuner ? 

Scène 8 : Jack est retrouvé par Kate, Locke et Boone. 

Locke : Jack, Jack. Une chance que vous tourniez en rond .Comme méthode de recherche il y’a mieux mais sans ça on vous ne retrouvez pas. Kate : Tu as trouvé quelque chose ? 

Jack : Non. 

Locke : Vous devriez retourner vous occupez de Sayid. 

Jack : J’ai déjà fais ce qu’il fallait .Si vous m’avez retrouvé on doit pourvoir retrouvé Charlie et Claire. Mais est ce qu’on sait au moins vers ou allez ? 

Locke : Tout cela est ma faute. 

Jack : Quoi ?

 Locke : J’ai chassé avec Ethan j’ai passé du temps avec lui, je n’ai rien vu venir jamais à aucun instant. Maintenant malgré tous ce que je peux savoir sur la traque, une chose est sure il en sait plus que moi. Si on le rattrape, je ne veux pas qu’il arrive quelque chose au seul médecin de l’ile, alors fait demi-tour allez faire le médecin. Laissez-moi faire le chasseur. 

Jack : On va y’allez maintenant. 

Locke : Suivez-moi. 

Scène 9 : Aux grottes.

 Michael : Je veux seulement aidez-moi. Qu’est ce qui me dit ce type, allez au Sud. Comment si j’étais quoi une sorte de boulet ! 

Hurley : On est tous à cran, mon pote, Locke aussi et comme tout le monde. 

Michael : Et alors ! J’ai trouvé cinq types qui sont prêts à partir avec moi, on va aussi risquer notre peau pour retrouvé Charlie et Claire .Tout ça pour dire que sa commence à me souler qu’on me prenne pour un mec de seconde classe tout sa parce que boule de billards sait comment choper un sanglier. 

Walt : Y’a pleins d’autres choses qu’il sait faire Mr Locke lui c’est un vrai guerrier il sait chasser, traqué les animaux et sait le seul de nous qui a des couteaux .Alors si j’étais toi, je l’écouterai. 

Michael : Et moi je te défends de l’écouter. Est-ce que c’est clair ? Tu restes avec Hurley. Je suis peut être pas un guerrier mais n’empêche que je pars pour le sud. 

Hurley : Là d’où je viens je passe aussi pour guerrier dans mon genre. 

Scène 10 : Dans la jungle. Locke est en train de déchirer un t-shirt.

 Locke : On marque notre progression, de manière visuelle. C’est ce qui nous évitera de nous perdre. 

Boone : Mais vous serez retrouver le chemin du camp ? 

Locke : Oui s’il ne m’arrive rien. 

Boone : Donnez le moi je vais m’occuper du marquage. 

 Jack : Toujours rien. 

Locke : Non, toujours rien. 

Jack : Si on ne retrouve pas leur trace … 

Locke : C’est bon je la retrouverai, on s’arrête une minute le temps de reprendre nos esprits. 

Jack : On fait une pause il est presque 4 heures et une fois que le soleil se couchera y’aura pas ...  

Locke : Il est 4h25. Eh oui on fait une pause.  

Kate : Je peux te parler une seconde. Est-ce que ça te tuerais de le lâcher un peu ? 

Jack : Possible. 

Kate : Commence pas. 

Jack : A faire quoi ? 

Kate : Ca.  Dis moi ce qu’il ya ? 

Jack : Je l’ai pas cru, Claire je lui ai donné un calment. Elle m’a pourtant dis que quelqu’un lui voulait du mal, qu’il s’en était pris à elle. Et moi j’ai pris ça pour un délire de femmes enceintes, j’ai cru qu’elle était à bout de nerfs à cause de son état et je n’ai pas voulu la croire. 

 Boone : Jack !

On voit que Bonne et Locke on retrouvé  l’un des pansements de Charlie et ensuite ou voit  le moment ou Charlie s’écrit LATE sur les passements qui l’avait à quatre doigts. 

Kate : Qu’est ce que c’est ? 

Locke : Ca vous dit quelque chose ? 

Jack : C’est à Charlie.

 Boone : Est-ce que ça a pu glisser de son doigt ?

 Jack : Non, il nous laisse des indices. 

 Jack retrouve un autre pansement de Charlie. 

Jack : Ils sont allés par là. 

Locke : Je n’en suis pas si sure, il y’a d’autre trace ici. 

Jack : Comment ça d’autres traces ? Locke : Des empreintes de pas .Pas de doutes. Quelqu’un est parti de ce coté là. 

Jack : Charlie, nous indique le chemin à suivre. Ils sont allés par là.  

Kate : Et si ce n’était pas Charlie .Et si Ethan faisait exprès de nous envoyer sur une fausse piste. Il s’en va dans une  direction et il revient en arrière en marchant dans ses propres pas.

 Boone : A c’est nouveau ça. Vous êtes traqueuse maintenant.

 Locke : Vraiment surprenante. 

Jack : On a deux pistes en tout cas, on a qu’a se séparé nous on prend celle là. 

Locke : Non, vaut mieux rester ensemble.                                       

Jack : Pourquoi on a deux pistes, non ? Et apparemment deux traqueurs. 

Locke : Soyez prudent. 

Scène 11 : Aux grottes.

 Sawyer : Qui a été enlevé par qui ? 

Walt : Charlie et Claire. Je crois qu’Edan les as enlevées.

 Sawyer : Ethan les as enlevées. 

Walt : Oué. 

Sawyer : Et pourquoi ça ? Et qui s’est d’abord Ethan ? 

Walt : J’en sais rien il n’était pas sur la liste avec tous les gens de l’avion. 

Sawyer : Peut être qui l’a donné un faux nom. C’est pour ça.

 Walt : C’est débile de donner un faux nom. 

Sawyer : D’accord, ta raison. Alors ce gars d’où il vient d’après toi ? 

Walt : Ethan, eh bien, il était peut être déjà sur l’ile avant qu’on arrive. 

Sawyer : T’a une imagination débordante gamin. 

Walt : Si sa trouve y’a pleins de monde qui habitent sur l’ile. 

Sawyer : Ouais, c’est ça .Une tribu indigène a glissé un espion parmi nous dans le but de kidnapper une femme enceinte et un rockeur britannique aspine. Ouais c’est qu’il y’en a la dans .Qu’est ce que je fous à écouter les théories d’un gamin de 6 ans. 

Walt : Moi j’ai dix ans. 

Sawyer : Très bien alors tu dois avoir raison.

 Walt : Si vous  voulez pas croire allez voir Sayid. Il dit qu’on n’est pas seule.

 Sawyer : Sayid est revenu. 

Scène 12 : Dans la jungle. 

Boone : Le t-shirt rouge. 

Locke : Quoi ? 

Boone : Le t-shirt rouge. Vous regardiez pas Star Trek. 

Locke : Non, pas vraiment. 

Boone : Quand les types de l’équipage descendait sur une planète avec les deux héros. Le  capitaine et celui avec les oreilles pointus, ils avaient des t-shirts rouges et ils se faisaient toujours descendre.

 Locke : Ah oui ? 

Boone : Oui.

 Locke : Il a l’air nul ton capitaine. 

Boone : Vous faites quoi dans la vraie vie Mr. Locke ? 

 Locke : Moi, c’est John. 

Boone : John. 

Locke : Tu n’as qu’a deviné. 

Bonne : Euh. Eh ben je dirai taxidermiste ou tueur à gages.  

Locke : J’étais responsable, responsable  du recouvrement dans une entreprise de boites. 

Boone : Une entreprise de boites ?

 Locke : Il fabriquait des boites.

 Boone : Ouais c’est ça. 

Scène 13 : Dans la jungle. Jack et Kate cherchent toujours Charlie et Claire. 

Kate : Pas si vite attends. 

Jack : T’a dis que c’était par là.  

Kate : Je crois qu’ils sont partis par là. Je suis pas aussi forte que Locke. 

Jack : Ca te vient d’où tes talents de traqueuses, ça remonte avant ou après ta cavale. 

Kate : J’essaye seulement d’aider, Jack. 

Jack : Tu sais ce qui pourrait aider un peu d’honnêteté .Raconte moi, enfin quelque chose de vrai. 

Kate : Mon père était dans l’armée. Dans un bataillon de rangers on était stationnée à Lewis dans l’état de Washington .On se faisait des randonnées tout les deux, un jour on a passé huit heures sur les traces d’un cerf. La foret pour lui c’était comme une religion.Ca c’est vrai. Et toi t’a quelque chose à me dire ? 

Scène 14 : On voit un flashback de Jack ou il y’a aussi son père Christian Shephard dans son bureau. 

Le père de Jack : Ah je te remercie d’être venu. Assied-toi. (Il lui montre le rapport de la patiente.) 

Jack : Qu’est ce que ça dis ? 

Le père de Jack : La vérité. Qu’une patiente a été admise aux urgences, suite à un accident de la route et qu’elle avait une importante hémorragie interne arrivait au bloc, ou du ma rejoint et que malgré nos efforts héroïques. Elle a malheureusement succombé à ses blessures. 

Jack : T’a mieux soigné ton rapport que ta patiente .Tu n’avais absolument rien à faire aux blocs. 

Le père de Jack : Tu pense que je serais intervenus si je n’avais pas été sur de moi.                        

Jack : Ce ne serai pas la première fois. 

Le père de Jack : Si j’interviens sur un patient c’est parce que je sais que j’en suis capable. 

Jack : Comment tu oses dire ça après ce qui s’est passé hier ? 

Le père de Jack : Le problème n’est pas là. 

Jack : Tu n’avais pas tous tes moyens.

 Le père de Jack : Je connais mes limites. 

Jack : Je ne signerai pas ce rapport. 

Le père de Jack : C’était un travail d’équipe Jack. Je ne suis pas le seul responsable. Tu es venu me relevé, ton nom est inscrit sur la feuille de registre à l’heure du décès. Voyons en chirurgie, les accidents sont fréquents .Tu sais le  aussi bien que moi, Jack. Mais si tu contestes ce rapport. Si tu prononces le mot alcool alors ils n’iront pas chercher plus loin et je n’aurais plus le droit d’exercer. 

Jack : Oui, je sais bien. 

Le père de Jack : Je reconnais qu’avec toi j’ai toujours était dur mais c’est de cette façon là et uniquement comme ça que l’on forge un caractère. Ce n’est pas pour rien si aujourd’hui si tu es le plus doué de tout les jeunes chirurgiens de cette ville. Exercez le métier, être chirurgien, c’est faire passer les autres avant soi. J’ai du faire des sacrifices, j’ai volontairement refusé d’être un père comme les autres, de manière à ce que des centaines, des milliers de patients soient sauvés. Parce que tu as un talent extraordinaire. Je sais que c’est un peu tard pour le dire, ce qui s’est passé hier, c’est incident ne se reproduira plus .Je t’en donne ma parole. Ce métier je lui ai tout donnée, ce n’est pas seulement ma carrière qui est en jeu (il lui tend le stylo pour signer le rapport), c’est ma vie. Jack signe le rapport.

 Le père de Jack : Merci, mon fils. Merci. 

Scène 15 : Aux grottes. On voit Sayid endormi et Sawyer qui se rapproche de lui. 

Sawyer : Oh voyez vous sa, je sais pas si vous les islamistes vous croyez au karma mais on dirait que cette ile s’est occupé de te rendre la monnaie cosmique de ta pièce.

 Sayid : Qu’est ce que tu fais ici ? 

Sawyer : Docteur Justice a pas confiance en moi alors je dois me taper le chemin tous les jours pour avoir mes medocs.Oh tu sais un type qui n’aurait pas ma grandeur d’âme, pourrait se dire que c’est le moment rêver de te défoncer la gueule et ça sans crainte de représailles. 

Sayid : Mais qu’est ce que t’à temps ? Vas-y. Mais avant tout du dois savoir que si je suis partis c’est parce que j’avais honte de t’avoir torturé et j’avais pas l’intention de revenir. 

Sawyer : Désolé mais pour la pitié faudra repasser .Si ce n’était pas ton intention de revenir alors pourquoi t’es là ? 

Sayid : J’ai été capturé par la femme de la radio. 

Sawyer : Celle qui envoie le signal de détresse depuis 16 ans. Elle serait encore en vie. 

Sayid : Elle faisait partie d’une expédition, ils auraient fait naufrage.

 Sawyer : Et y’a plus qu’elle ? 

Sayid : Elle dit qu’il y aurait  d’autres personnes sur l’ile. 

Sawyer : Son équipe ? 

Sayid : Non, d’après elle, ils sont tous tombés malade .Elle a tué tous les gens de son équipe. 

Sawyer : Ah oui ! Et c’est qui alors ces Autres ? 

Sayid : Aucune idée. Elle les as jamais vus. 

Sawyer : Ah ! Elle les as jamais vus mais elle sait quelles  sont là. 

Sayid : C’est ce qu’elle prétend. 

Sawyer : Et tu la crois ? 

Sayid : Peut être, peut être pas. Mais en repartant pour le camp, j’ai entendu des bruits dans la jungle tout autour de moi.

 Sawyer : Des bruits de quoi ? 

Sayid : T’es venus pourquoi au juste, pour me dire quelque chose ou alors  uniquement pour  me poser des questions  auquel tu sais pertinemment  que je ne peux pas répondre. 

Sawyer : Sur la plage, la marée monte, elle attendra bientôt la carcasse de l’avion .T’inquiète pas j’entretiens ton feu pour les secours. 

Scène 16 : A la plage. Hurley et Walt joue à un jeu. 

Hurley : Merde ! 

Walt : T’es toujours hors jeu. 

Hurley : Je sais que je suis hors jeu. 

Walt : Ah moi de lancer ! Un quatre, un trois. 

 Hurley : Bon tu joues oui ou non ! 

Walt : Ouais ! (Walt viens juste de gagner) 

Hurley : Non ! 

 Walt : Ah toi !   Hurley lance les dès et perd. 

Walt : C’est normal moi non plus, j’étais pas bon quand j’ai commencé à joué. 

Hurley : Qui a dit que je commençais, j’ai déjà fini 17eme à un tournoi.

 Walt : 17 eme, ce n’est pas génial. 

Hurley : Si 17 eme, c’est vachement bien. 

Walt : Il me faut un double six, double six. Ouais !

Hurley : Oh non je ne le crois pas, c’est pas vrai. 

Walt : Ca s’appelle la chance. 

Hurley : Personne n’a autant de chance. 

Walt : Mon père dit qu’il connaît personne de plus chanceux.  

Hurley : Ah ouais !  

Walt : Euh pas Michael, Brian mon autre père. Ouais, ah moi. 

Walt : Ouais ! Ouais ! (Hurley se lève) Une petite dernière à quitte ou double. 

Hurley : Je peux pas. J’ai un rendez-vous. 

Walt : Rendez-vous ?

 Hurley : Ouais, un rendez-vous. 

Walt : Mais tu dois 20 milles dollars. 

Hurley : J’ai pas de chéquier. 

Scène 17 : Dans la jungle. 

Boone : Ca doit faire un quart d’heure qu’on a perdu leur trace. Alors, qu’est ce qu’on suit ? 

Locke : Mon instinct.

 Boone : Super !  

Locke : Et toi, Boone ! Qu’est ce que tu fais dans la vraie vie ? 

Boone : Chef d’entreprise. 

Locke : Une entreprise,  de quoi ?

 Boone : Je m’occupe de mariage.

 Locke : Ah oui ? 

Boone : Ouais ma mère est à la tête d’un empire la Bill Gates du mariage, je dirige une des filiales. 

Locke : Qui la dirige à cette heure si ? 

 Boone : C’est bien la question que je me pose. 

Locke : Rassure –toi dans la vraie vie, nous sommes tous remplaçables, temporairement. Il va se mettre à pleuvoir, dans une minute. 

Boone : Dans une minute ?

 Locke : A quelques  secondes prés. Tu ferais  mieux de faire demi-tour. 

Boone : Quoi ?

 Locke : Ca fait 500 mètres qu’on perdu leur trace, le terrain devient dangereux, si tu parts maintenant, tu arriveras avant la nuit. 

Boone : Et vous ? 

Locke : Je s’aurai me débrouiller.

 Boone : Non, je ne rentre pas. 

Locke : J’admire ton courage mais je t’ai dis… 

Boone : Je rentre pas.

Locke : Très bien. (Il commence à pleuvoir). 

Boone : C’est chez les fabriquant de boites qu’on apprend la météo. 

Scène 18 : Dans un autre endroit de la jungle, Jack et Kate continue de les chercher. Jack a retrouvé un autre pansement de Charlie. 

Jack : Je crois qu’on a  vu juste. Quelle direction ? Jack entend un bruit et  monte le long d’une branche. 

Kate : Jack, ou tu vas ? Jack ! 

Jack : Tu l’as pas entendu ? 

Kate : Entendu quoi ? Kate le suit le long de la branche. Jack tombe et dévale la pente. 

Kate : Jack ! 

On voit Jack qui est par terre et il voit Ethan. 

Ethan : Si vous essayez encore de me suivre j’en supprime un des deux. Compris ? Est ce que c’est clair ? 

Jack se relève et commence à se battre avec Ethan.  

Ethan : Dernier avertissement.

Ensuite il donne un coup de pied à Jack avant de partir. Et Jack se retrouve au sol.

 Scène 19 : On voit un flashback de Jack à l’hôpital. 

Infirmière : Bonjour docteur. 

Jack : Bonjour Andréa. Andréa, cet homme qui est entrain de discuter avec mon père. Qui est-ce ? 

Andréa : Le mari de la patiente décédé, il veut nous attaquer. 

Scène 20 : Dans la jungle, Jack reprends conscience, Kate est à coté de lui. 

Kate : Jack, Jack, Jack ça va ? Comment tu te sens ? 

Jack : J’étais longtemps inconscient. 

Kate : Je sais pas, quelques minutes. Tu as glissé et avec ta chute dans le rocher, j’ai cru... J

ack : Ethan.

 Kate : Quoi ? 

Jack : Il était là. 

Kate : Tu as reçu un coup sur la tête.

 Jack : Non, non, il était là. 

Kate : Tu dois laisser tomber, la pluie a effacé toutes les traces, alors même si il était là, il faut que tu te…Jack 

Jack : Compte pas sur moi pour le laisser faire. 

Kate : Mais enfin de quoi tu parles ? 

Jack : Pas cette fois. 

On voit un flashback de Jack ou son père dit ce qu’il s’est passé pendant l’opération. 

Le père de Jack : Elle souffrait d’une importante hémorragie interne, c’est pourquoi nous avons enregistré une chute ininterrompue de  la tension, jusqu’au moment ou la patiente a fait un arrêt cardiaque. Bien entendu, nous avons tous faits pour la ranimer mais les lésions étaient trop graves, l’hémorragie beaucoup trop importante, c’était peine perdu. En fait, pour vous donner mon avis en tant que médecin et ensuite j’en aurai fini, au moment ou on m’a appelé, les dommages étaient déjà irréversibles. 

Homme : Je vois. Merci, Christian. Désolé pour cette formalité. 

Le père de Jack : Je vous en prie. 

Homme : Un dernier détail, au moment de l’opéré, étiez-vous informé de la grossesse de la patiente ? 

Le père de Jack : Tout à fait, oui. Son mari l’avait signalé au médecin urgentiste mais vu son stade particulièrement peu avancé, nous devions d’abord concentrer nos efforts sur la mère. 

Homme : Eh bien, je crois, nous en savons assez. Nous allons pourvoir classé l’affaire. 

Jack : Je souhaite modifiez mon témoignage, je ne suis arrivé au bloc qu’a un stade avancé de l’intervention… 

Le père de Jack : Jack. 

Jack : …c’est une des infirmières qui est venu m’alerter, elle m’a dit que mon père opéré sous … sous l’influence de l’alcool.

 Le père de Jack : Jack, ce n’est vraiment pas… 

Jack : A mon arrivée, j’ai pu constater que mon père était non seulement dans l’incapacité d’opéré mais avait aussi sectionné l’artère hépatique de la patiente durant l’intervention, ce qui est, c’est  mon avis en tant que médecin, ce qui a conduit indirectement à son décès. 

Scène 21 : De retour dans la jungle. Jack  et Kate sont toujours à la recherche de Charlie et Claire. Ils ont retrouvé le corps de Charlie pendus sur un arbre. 

Jack : Non .Va le détacher. Tiens bon Charlie, tiens bon  

Kate : C’est trop loin, rapproche-le. Kate et Jack réussit à le détacher. J

ack : Il respire plus (Jack continue à lui faire du bouche à bouche). 

Jack : Allez respire. Respire Charlie, respire. Allez reviens.

 Kate : Jack, Jack. 

Jack essaye toujours de le faire respirer en lui donnant des coups de bras sur son torse.

 Jack : Allez Charlie, tu peux y’arriver, je le sais. Réveille –toi un petit effort. 

Kate : Jack, arrête, ça sert à rien .Jack, il reviendra plus. (Jack a arrêté de lui donner des coups).C’est fini. T’y peux rien.

 Jack : Non. 

Kate : Jack, je t’en prie, arrête. Jack lui redonne des coups. 

Kate : Arrête. 

Jack : Reviens, Reviens Charlie a repris connaissance. 

Kate : Tu es sauvé. Charlie. 

Jack : Respire. 

 Scène 22 : De retour aux grottes.

 Walt : Papa, ils ont ramenés Charlie mais il a rien dit du tout depuis qu’il est là. 

Michael : Ils ont retrouvé Claire ? 

Hurley : Non. 

Jack : Ca fait mal ? Tu respires facilement ? Charlie, il va falloir parler. Nous nous allons repartir a la rechercher de Claire des que le soleil  sera lever. Et ton aide pourra nous être précieuse. Tout ce que tu pourras me dire, tout ce dont tu peux te rappeler, dans quelles directions vous alliez,  ce que tu as pu entendre ou voir. 

Charlie : J’ai rien entendu, j’ai rien vu. Je me souviens plus de rien, rien du tout. Claire… 

Jack : Oui ?

 Charlie : … c’est tout ce qui les intéressait. 

Jack : Les ? De qui tu …. 

Charlie : Tout ce qui voulait c’était Claire.

 Shannon : Ils sont toujours pas rentrés.  

Kate : Ils sont surement établis un camp pour la nuit, si il y’a une personne avec qui ton frère est en sécurité, c’est Locke.   

Scène 23 : Dans la jungle. 

Boone : On est perdus.

 Locke : Non, nous ne sommes pas perdus. 

Boone : Ah ouais, désolé mais je vois pas comment vous pouvez encore suivre leur piste. On ferai mieux de faire demi-tour. 

Locke : Tu ne sens rien. 

Boone : Qu’est ce que je devrais sentir ? 

Locke : Ca. 

Boone : J’en ai marre, je repars vers le campement. 

Locke : C’est toi qui voit .Boone, ça te sera plus utile qu’à moi. (Locke lui envoie la lampe et elle, tombe sur une chose en acier). 

Boone : Qu’est ce que c’est ? 

Locke : De l’acier. 

Boone : D’où ça peut venir ? C’est un débris de l’avion .C’est quoi ce truc , 


Locke : Nous allons bientôt le savoir .

Kikavu ?

Au total, 120 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Malice825 
09.11.2020 vers 23h

cartegold 
09.10.2020 vers 16h

Emmalyne 
29.02.2020 vers 16h

TreizeOr 
17.01.2020 vers 09h

Mathry02 
28.08.2019 vers 18h

ladyMorgan 
16.05.2019 vers 10h

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

HypnoCup
Ne manque pas...

L'HypnoCard His Dark Materials de la catégorie Evil a été élue HypnoCard du mois de février 2021 !
HypnoCard du Mois | Nouvelle session !

HypnoCup 2021: On vote!
Votez! | Teaser YouTube

Activité récente
Actualités
L'intégrale de Lost sur Disney+ Star le 23 février

L'intégrale de Lost sur Disney+ Star le 23 février
La plateforme Disney+ va lancer le 23 février prochain Disney+ Star et il y aura un très grand...

Décès de l'actrice Mira Furlan à 65 ans

Décès de l'actrice Mira Furlan à 65 ans
Nous apprenons ce vendredi 22 janvier une bien triste nouvelle : l'actrice Mira Furlan, qui...

Nouveau Sondage

Nouveau Sondage
Un nouveau sondage est en ligne, en l'honneur de John Locke.Merci pour vos votes. :)...

Nouveau Design

Nouveau Design
Un tout nouveau design est en ligne dans le quartier de LOST.Merci à serieserie pour son...

Elizabeth Mitchell rejoint la saison 2 de Outer Banks

Elizabeth Mitchell rejoint la saison 2 de Outer Banks
Elizabeth Mitchell rejoint le casting de la saison 2 de Outer Banks. Annoncée comme régulière, elle...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage

Imaginez. Quel autre acteur aurait pu incarner John Locke ?

Total : 18 votes
Tous les sondages

HypnoRooms

CastleBeck, Aujourd'hui à 16:45

De nouveaux calendriers vous sont également proposés sur les quartiers Anne, Castle et This Is Us. Merci.

ShanInXYZ, Aujourd'hui à 17:26

Nouvelle PDM Fashion Year, Nouveaux calendriers, Nouvelle question dans le quizz sur l'amour, tout ça sur le quartier Doctor Who et c'est pas fini

Aloha81, Aujourd'hui à 17:41

Le calendrier du mois de mars est arrivé sur le quartier Magnum P.I. N'hésitez pas à laisser un commentaire !

Kika49, Aujourd'hui à 18:56

Le calendrier du mois de Mars est arrivé sur le quartier The Resident. N'hésitez pas à laisser un commentaire !!!!!!!!

Sas1608, Aujourd'hui à 20:47

Venez découvrir sur le quartier de Grey's Anatomy son nouveau design souvenir. Merci à Spyfafa

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site